Rechercher

Le changement par le décodage cellulaire


Espérer des changements……… pourquoi rester dans l’espoir ? Pourquoi ne pas agir et faire en sorte que ces changements

s’effectuent ?


Nous avons tous vécu de nombreuses expériences dans diverses situations. Certaines ont été bonnes, d’autres mauvaises. Dans tous les cas, elles nous apprennent à évoluer et à grandir. Nous appelons cela la vie. Vivre. Un grand mot qui peut faire peur, alors qu’en réalité, le fait de vivre est, selon moi, une bénédiction.


Chaque personne est différente et unique. Nos vies, nos expériences sont, elles aussi, uniques. Peut-être pas dans les actions, mais les émotions, les ressentis, les regards, les échanges, les touchers, etc. le sont. Je peux vivre une première fois la découverte d’un nouveau sport d’une certaine manière, par exemple, alors qu’une autre personne la vivra différemment, émotionnellement parlant.


Que faisons-nous lorsque nous vivons une « mauvaise » expérience ? Soit nous la rejetons comme étant un échec définitif et, ce, sans se remettre en question, soit nous retentons l’expérience en espérant que cette fois-ci elle sera meilleure. Et si, après la 2e tentative, l’expérience est à nouveau considérée comme étant mauvaise ? Que faisons-nous ? Les choix seront les mêmes… nous finirions par tourner en boucle si une répétition automatique était mise en marche (cf. image de l’article).

Lorsque nous entrons dans ce type de mouvement : j’avance, j’expérimente, je chute, je me relève et je recommence, il se peut que nous avancions tête baissée sans réellement analyser le pourquoi du comment. Pourquoi cette chute ? Qu’est-ce qui fait que nous n’arrivons pas à évoluer et définir tous types d’expériences comme étant positives ?


Très souvent nous mettons la faute sur les autres : « c’est à cause de toi si je ne peux pas faire ce que je veux dans ma vie », « c’est à cause du mécanicien si aujourd’hui je suis tombée en panne avec ma voiture, il aurait dû mieux faire son job ! », « je suis née une mauvaise année, c’est pour ça que j’ai constamment des bâtons dans les roues. Je n’ai jamais les bonnes opportunités comme mes amis », blablabla.


Remettre la faute sur les autres est si facile. C’est plus simple de dire que les autres ont un problème, et non moi ! Alors qu’en réalité, peut-être que le problème vient de moi !? Ou de nous ?


Attendre et espérer que les autres changent pour que nous puissions mieux vivre est un leurre. Nous sommes maîtres de notre vie. Nous sommes libres de faire nos choix. Vous allez me dire : « non, ce n’est pas vrai. Dans la vie, il y a certaines obligations auxquelles on ne peut pas déroger ». Faux ! Ce sont les règles de vie de la société qui nous endoctrinent dans des schémas. Avez-vous lu le livre Le code d’une vie extraordinaire de Vishen Lakhiani ? Cet écrivain explique merveilleusement bien comment nous sommes tous manipulés selon nos cultures, nos religions, notre éducation et notre société. Il propose, pour mieux vivre, de suivre les dérègles et non les règles de vies qui sont devenues des obligations (un terme inventé pour détruire les règles imposées par notre monde). Les seules règles que nous ne pouvons pas franchir, ce sont celles qui nous sont vitales : manger, respirer, éliminer les déchets et dormir. Au-delà de cela, nous sommes libres. Il faut certainement un peu d’audace pour oser franchir certaines lignes mais tout est possible*.


Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie. (Goethe)


Pourquoi je vous parle de tout ça ? Parce que si vous vous retrouvez dans une boucle sans fin, en vous demandant « à quoi bon insister ? », c’est que vous êtes en train d’avancer la tête baissée. Non, ce n’est pas la faute des autres. Non, vous n’êtes pas une personne qui ne mérite pas le bonheur. Non, vous n’êtes pas obligé de faire ce que les autres vous disent de faire. Ecoutez-vous ! Est-ce que vous vivez dans le bonheur ? Est-ce que chaque jour est considéré comme un nouveau jour et non comme une routine déprimante ?


Si ce n’est pas le cas, je vous conseille d’aller rechercher chez vous, au fond de vous (et non chez les autres) ce qui ne va pas. Où faites-vous un blocage ? Qui vous empêche d’être vous ? Pourquoi attirez-vous toujours les mêmes types de personnes (mauvaises pour vous) ? Au lieu de vivre en mode automatique, amenez un peu de piment dans votre vie et commencez peut-être par entamer un développement personnel.


Plusieurs thérapies existent pour aider à aller dans ce sens. Pour ma part, je propose le décodage cellulaire. C’est une thérapie qui permet de comprendre d’où vient le blocage, pour ensuite le libérer. Ceci afin de renaître, de se voir différemment et de se sentir capable de pouvoir prendre des décisions qui nous paraissaient impossibles à réaliser auparavant. Notre image change, et les autres nous perçoivent autrement. C’est ainsi que nous n’attirons plus le même type de personnes ou d’expériences. Le changement s’effectue (pour autant qu’on le désire réellement). Vous ne serez plus dans l’espoir du changement.


Qui est prêt à effectuer ce changement ? Qui ne veut plus vivre comme l’image illustrant cet article ?


La vie est merveilleuse, et il est bien dommage de passer à côté d’elle.


Vivez ! vivez la merveilleuse vie qui est en vous ! N’en laissez rien perdre ! Cherchez de nouvelles sensations, toujours ! Que rien ne vous effraie. (Oscar Wilde)



Jennifer




* Attention, je précise ici qu’il s’agit des règles qui font référence à la légalité. Je ne souhaite pas inspirer une personne à commettre tout acte illégal.